Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/11/2010

Archéologie à Maureilhan

Article issue du livre de Monsieur Jean Mouly : Répertoire des sites archéologiques

Pour tous ces gisements antiques un numéro d'inventaire accompagné du nom de tènement permet de situer le lieu sur la carte IGN de 1952 au 1/20000éme. Les coordonnées Lambert sont données si possible avec une approximation d'une dizaine de mètres.
Ce sont les prospections et les ramassages de surface à partir des années 1950 qui ont permis la découverte des vestiges plus ou moins nombreux qui sont détaillés ici pour chaque villa, leur dispersion permettant l'évaluation de la zone archéologique. Si les charruages des années 50 à 60 avaient fait remonter à la surface un matériel plus ou moins important en fonction de la taille de la villa, ceux effectués plus récemment se sont avérés décevants. Aujourd'hui sur certains sites, même un œil averti a du mal à retrouver quelques menus vestiges de ces habitations qui, il y a 2000 ans, étaient nombreuses autour de Maureilhan.



La Préhistoire:

Les terrasses fluviales dominant le Lirou ont été occupées occasionnellement ou parfois plus longuement à des époques lointaines. Les découvertes consistent essentiellement en fragments de poterie de cuisson imparfaite et d'épaisseur inégale. Certains de ces tessons ont des anses, d'autres des espèces d'oreilles ou mamelons de formes et de grosseurs différentes pour faciliter la préhension des récipients. Cette céramique paraît être aussi bien néolithique que l'âge de bronze.

A Ramejan, au lieu dit chemin de Puisserguier ( au Nord de Ramejan, rive droite du Lirou) : - x 660,020 - y 117,650 . Il s'agit uniquement de céramiques à mamelos qui seraient du XIIIéme siècle Av. J.C âge de bronze. A signaler la découverte à proximité de ce site d'une pendeloque en os.

A Trompepique : - x 662,180 - y 117,350. L'essentiel de la zone archéologique étant sur un terrain en friche depuis de nombreuses années, les observations sont difficiles. Toutefois, sur le bord d'un vase des losanges légèrement incisés font penser à une décoration de type Chasséen (tire son nom de Chassey - Saône et Loire- une des grandes civilisations du néolithique, vers 2500 à 2000 avant notre ère- dolmens et céramiques à décor quadrillé.)


blog 4 001.jpg


Site de Fontalinières : -x 663,220 - y 118,600. Site occupé à l'époque préhistorique, à proximité d'une villa gallo romaine.
On notera que le silex est inexistant à ce stade des recherches alors qu'il est abondant sur une terrasse du pech de Feynes, commune de Maraussan. Cependant il faut signaler la découverte par G; Saurat d'une petite hache polie et d'une pointe de flèche au tènement de l'Ile, dans les alluvions du Lirou, en dehors de tout site site archéologique.
D'autres endroits ont été occupés occasionnellement, seuls quelques rares tessons sont là pour en témoigner, c'est le cas par exemple aux abords du cimetière de Maureilhan.



Site de L'oppidum de Montaury:-X664,800. Y 117,270. Bien que n'appartenant pas au térritoire de notre commune, il est normal de mentionner le pech de Montaury car il se dresse à quelques centaines de mètres tout à peine des dernières maisons du village et a toujours été la promenade favorite des maureilhanais.

C'est Sabatier-Désarnauds qui signale l'oppidum de Montaury dans un bulletin de la société archéologique de Béziers de 1882. Il donne les dimensions de la plate-forme fortifiée, environ 60 mètres de long sur 14 de large. Le coté Nord-le plus accessible- était protégé par un vallum-fossé défensif- qui faisait entre 5 et 6 mètres de profondeur.
Malgré les déblais apportés là en 1980 par la construction du château d'eau proche le vallum est toujours bien visible. Lors du creusement de ce vallum les terres avaient été ramenées sur le dessus de la plate-forme, les pentes escarpées des autres cotés formant une défense naturelle.

Dans sa communication, Sabatier-Desarnauds ajoute... Dans cet oppidum, ou camps retranché, je n'ai rencontré ni silos, ni vestiges de murs comme à Ensérune, la poterie y est fort rare et je n'ai pu y trouver q'un échantillon présentant les grains de quartz caractéristique de la poterie gauloise..."

Ce petit oppidum préromain n'a jamais intéressé les archéologues du bitterois. Malgré ses dimensions modestes faisant penser à un simple lieu de refuge il semble que cet oppidum ait été habité à une epoque difficile à determiner.

Il y a une cinquantaine d'années, un sondage à faible profondeur effectué par G. Saurat et moi-même à l'interieur de la partie défendue a amené la découverte de fragments de céramique tournée à grains minacés sans décor. Abondante à Ensérune, cette céramique gauloise est du IIème âge du fer -500 à 100 AV JC- Nous avons trouvé également un petit tesson de sigilée, un fragment d'amphore préromaine et un fragment de dolium.
Des recherches du surface dans la partie proche du vallum ont permis de recueillir des tessons de poterie préhistorique dont un avec un décor en damier.

Distant de 5 kilomètres environ à vol d'oiseau d'Ensérune, il est curieux que Montaury n'ait pas de céramique grecque ou ibérique comme en possède son illustre voisin et comme on en trouve dans tous les oppida du littoral languedocien. Seuls quelques sondages complémentaires permettraient d'en savoir davantage sur l'occupation de ce site.

Pour en terminer avec ce pech de Montaury que nous aimons bien, signalons la précense d'une villa Gallo-romaine à son entrée côté Maureilhan et une implantation préhistorique dans une vigne voisine côté Lirou.







Les Villae Gallo-Romaine.

LUSSAU - Commune de puisserguier, anciennement appelée Lussan (avant 1789)

Les diverses prospections de surface ont permis de noter l'existence de trois zones de tessons et d'éléments divers, la plus importante située au Nord Est des bâtiments du domaine. On peut penser que cette partie de la villa se prolonge sous ces derniers. Les deux autres zones, plus réduites se trouvent au nord Ouest et à l'Ouest du domaine. Fait assez rare pour être souligné, Lussau a probablement été occupé sans interruption depuis l'antiquité. C'est un défoncement effectué en décembre 1954 qui a permis la découverte d'un bassin, peut être un impluvium, situé au centre de la maison romaine (atrium). Il recevait les eaux de pluies déversées par une ouverture dans le toit. Le bassin , au sol intact, était pavé de briquettes posées sur champs.
Les peintures murales, la mosaïque polychrome et les fragments de marbre trouvés aux alentours font penser qu'à cet endroit se trouvait la partie la plus riche de la villa.



blog2 001.jpg


Aux divers tessons de poteries présents sur le site, communs à la plupart des villas gallo romaines, il faut ajouter la découverte d'un fragment de campanien de type A (IIIéme siècle au début du 1er siècle avant J.C). C'est un morceau de fond de vase orné d'une palmette. Nombreux fragments de lampes dont un particulièrement intéressant puisqu'il s'agit d'une lampe Firmalampen ou lampe de la vallée du Pô. Cette lampe est signée Fortis, rare dans les pays méditerranéens, ce type de lampe est commun dans le nord de la France, en Belgique et en Allemagne dès l'An 75 après J.C.


blog 001.jpg


Il faut signaler également la découverte d'une marque sur tuile L.U.M (par G.Saurat)

blog 5 001.jpg


Mouly 1 001.jpg

, d'une clef en bronze et de deux monnaies: un denier aux galères de Marc-Antoine appartenant à la série des monnayages de ses légions (à lussau il s'agit de la légion n°IX) et un grand bronze de Faustine mère (-104 / -141), frappé après sa mort.



blog 6 001.jpg

blog 7 001.jpg




Pour terminer, il faut signaler que le charruage d'un terrain appartenant alors au domaine de la Trésorière effectué il y a une quarantaine d'années, avait mis à jour des débris de sarcophage à 500 mètres environ au sud-ouest des bâtiments de Lussau. Ce terrain est lui situé sur la commune de Maureilhan, en bordure de l'ancienne voie féodale qui reliait Béziers à Puisserguier.




Archéologie à Maureilhan partie 1
envoyé par MediathequeMaureilhan. - Découvrez plus de vidéos créatives.



Archéologie à Maureilhan partie 2
envoyé par MediathequeMaureilhan. - Futurs lauréats du Sundance.



Archéologie de Maureilhan partie 3
envoyé par MediathequeMaureilhan. - Découvrez plus de vidéos créatives.


Les commentaires sont fermés.